Date de sortie : 23 Septembre 1991 

Editeur : Vertigo 

Production : Francis Rossi

Durée : 75:56

Enregistré en 1991 aux Bray Studios à Londres.



Les classements

n°10 en Angleterre (05/10/1991, classé 7 semaines)
n°18 en Suisse (27/10/1991, classé 4 semaines)
n°22 en Suède (09/10/1991, classé 4 semaines)

Les certifications



Disque d'or en Angleterre en 1991


Les anecdotes


'Like a zombie' sera rarement intégré à la set-list lors de la tournée promotionnelle qui se déroulera du 31 octobre au 21 décembre 1991, à travers l'Angleterre.

'All we really wanna do' fut, un moment, envisagé pour sortir en single. 'Fakin the blues' devait sortir en single au mois d'octobre 1991 mais, pour des raisons inconnues, fut annulé au dernier moment. Bien que la majeure partie des copies fut détruite, 5.000 furent récupérées par le management du groupe et mis en vente, en 2001, sur le fan-club officiel, 'From the makers of'.

'One man band' sera très bien accueilli en live et le groupe le jouera jusqu'en 1995.

'Rock 'til you drop' est sorti en single, le 6 janvier 1992. A l'origine, il devait sortir, le 25 novembre mais fut retardé à cause de problèmes avec la version CD. C'est la pochette prévue pour 'Fakin the blues' qui sera utilisée. Il entre dans les Charts, le 18 janvier, pour seulement trois semaines atteignant la 38ième place. Par contre, en Allemagne, c'est bien le 25 novembre que sort le single.

Status Quo enregistrera à nouveau 'Can't give you more' qui devait servir pour une publicité avec Perrier. La version de 1991 dure 23 secondes de plus que l'originale datant de 1977. Sorti en single, le 27 août 1991, les premiers exemplaires comportaient 'Eau eau eau' à la suite du titre. Le (relatif) succès ne sera présent qu'en Angleterre. Il entre dans les Charts, le 7 septembre pour seulement trois semaines, sa meilleure place étant la 37ième.

Vertigo avait pour projet de sortir 'Let's work together', le titre de Wilbur Harisson datantde 1969,en single mais le groupe s'y opposa préférant sortir son propre matériel.

'Bring it home' est un titre de Sam Cooke, datant de 1962.

'No problems' est le premier titre composé par le duo Rossi-Parfitt exclusivement depuis 'Hard time', en 1977.

La version de 'Forty five hundred times' de cet album dure environ quatre minutes de plus que celle de1973.

En plus de 'Like a zombie' et 'One man band', 'Fakin the blues', 'No problems' , 'Let's work together' et 'Rock 'til you drop' seront joués en concert en 1991 et 1992. Ce sera le seul album de Status Quo à donner six titres en live.

'Tommy' , déjà présent sur l'album précédent, fut réenregistré car Rossi n'était pas satisfait de la précédente version.

L'album fut mixé au ARSIS studio, studio personnel de Francis Rossi. 

L'album sortit deux jours après le médiatique 'Rock 'til you drop' tour et bénéficiera de son impact, devenant alors le 15ième album à entrer dans le top 10 anglais. Il restera quatre semaines présent (du 20 octobre au 10 novembre 1991) dans le classement suisse et sera n°18, le 27 octobre 1991.

La photo figurant au dos de la pochette a été prise lors d'un concert donné à Old Trafford, le stade de Manchester United.


Les titres


Like a zombie (Rossi/Frost),

All we really wanna do (Rossi/Frost),

Fakin the blues (Rossi/ Frost),

One man band (Parfitt/Williams),

Rock'til you drop (Bown),

Can't give you more (Rossi/Young),

Warning shot (Bown/Edwards),

Let's work together (Wilbur/Harisson),

Bring it home (Cooke),

No problems (Rossi/Parfitt),

Good sign (Parfitt/Williams),

Tommy (Rossi/Frost),

Nothing comes easy (Rossi/Parfitt/Bown/Edwards/Rich),

Fame or money (Rossi/Bown),

Price of love (Everly/Everly),

Forty five hundred times (Rossi/Parfitt).



Les commentaires du groupe


'Rock 'til you drop' n'est pas un album live. Mis à part, trois ou quatre titres enregistrés pendant notre tournée, il ne s'agit que de nouvelles compositions et il n'y a aucun changement de style. (Le Matin, 1991).

Il sera dans une veine différente des deux précédents albums, enregistré plus durement et live. Je pense qu'il s'avèrera un album voulu par nos fans. (Interview, 1990).