Date de sortie : 3 Mai 1974 

Editeur : Vertigo 

Production : Status Quo

Durée : 37 :05

Enregistré en 1974 aux I.B.C studios à Londres.


Les classements

n°2 en Angleterre (18/05/1974, classé 16 semaines)
n°20 en France 
n°21 en Allemagne (15/07/1974, classé 16 semaines)
n°12 en Suisse 
n°8 en Suède (28/05/1974, classé 14 semaines)
n°10 en Autriche (15/07/1974, classé 4 semaines)
n°6 en Norvège (17/06/1974, classé 9 semaines)
n°14 aux Pays-Bas 
n°201 aux Etats-Unis (28/09/1974, classé 4 semaines)
n°10 en Finlande

Les certifications



Disque d'or en Angleterre le 1er juin 1974

Disque d'or en France le 1er décembre 1975

Disque d'or en Suède en octobre 1974

Disque d'or en Australie en 1974

Disque d'or en Suisse en 1974

Disque d'or au Japon en 1975

Disque d'or aux Pays-Bas en 1975


Les anecdotes 




Le titre initial de l'album était 'Quo now'. Il fut finalement décidé d'ôter Now. Le titre 'Rock it' fut aussi, un moment, envisagé. Au mois de février 1974, Francis Rossi déclare que le futur album est maintenant complètement enregistré mais se refuse à tout autre commentaire, il lâche simplement le titre, 'Quo'.

A la fin de l'année 1974, 'Backwater' fut édité en Thaïlande dans un maxi 45 tours regroupant quatre titres issus de divers artistes et fut réédité, en novembre 1981, comme face B du single 'Rock'n'roll'.

'Just take me' fut la face B de 'Break the rules' en Espagne.

'Drifting away', un titre que Rossi déclare détester, fut la face B de Mystery song' en juillet 1976.

'Don't think it matter', le morceau le plus hard de l'album' fut joué brièvement en concert, lors de la tournée suivante, mais il disparût rapidement de la set-listet n'est jamais réapparu.

De son propre aveu, Rick Parfitt a fait la moue lors de l'enregistrement de 'Fine fine fine', titre qu'il jugeait trop country.

Rick Parfitt a déclaré qu'il avait écrit 'Lonely man' faisant référence à une période de sa vie où il était au plus mal et tombait dans une certaine paranoïa. Ce titre fut la face B de 'Break the rules' au Brésil.

Lors de la sortie de 'Break the rules', une erreur s'est glissée au moment de l'impression des disques. Un certain nombre est sorti avec la face B, 'Lonely night' des deux côtés. Il s'est néanmoins classé à la 18ième place en Allemagne et à la 26ième place en France. Il est classé n°119 des Charts annuels allemands, en 1974. Le solo de guitare fut enregistré à une vitesse réduite puis accélérée sur l'album, Rossi étant malheureusement incapable de le reproduire, sur scène, en 2003.

En Angleterre, 'Break the rules' s'écoula à 115.000 en mai et juin 1974.

Malgré une forte pression des fans, 'Slow train' ne sera pas joué sur scène, en 1974. Seuls, 'Backwater' et 'Just take me' seront joués, de manière permanente, pendant la tournée promotionnelle.

'Quo' est resté 14 semaines consécutives dans les Charts anglais, du 11 mai au 10 août 1974, dont 6 au top 10. La sortie de 'Down down' en janvier 1975, le fera de nouveau entrer dans le hit albums à la 32ième place, le 11. Il s'est classé n°21 en Allemagne où il a séjourné 16 semaines dans le classement des ventes d'albums.

En France, 'Quo' se vendra à plus de 70.000 exemplaires au cours de la seule année 1974, devenant ainsi l'une des meilleures ventes d'un groupe étranger, au cours de cette année.

Une grande partie des fans du groupe affirment encore que c'est sur cet album que John Coghlan délivre sa meilleure prestation.

Lors de l'enregistrement de l'album, Status Quo a eu la mauvaise surprise de voir la police investir le studio en raison d'une plainte déposée pour nuisance sonore.

'Quo' sera la 44ième vente d'albums en Angleterre, de l'année 1974.

'Quo' sera classé du 15 juillet au 15 août 1974, dans les Charts autrichiens et sera n°10, le 15 juillet 1974. En Allemagne, il sera n°21 et restera classé pendant 16 semaines. Il ratera, de peu, son entrée au Billboard, puis qu'il sera n°201, le 28 septembre 1974.

Le disque d'or suisse (25.000 exemplaires) fut remis au groupe, le 12 avril 1975, à l'hôtel Nova Park de Zurich.


Les titres


Backwater (Parfitt/Lancaster)

Just take me (Parfitt/Lancaster),

Break the rules (Rossi/Young/Parfitt/Lancaster/Coghlan),

Drifting away (Parfitt/Lancaster),

Don't think it matter (Parfitt/Lancaster),

Fine fine fine (Rossi/Young),

Lonely man (Parfitt/Lancaster),

Slow train (Rossi/Young).


Les commentaires du groupe


Je ne garde pas un grand souvenir de cet album. Nous avons eu des problèmes avec notre ingénieur du son, Damon Lyon-Shaw. On s'est mis à chicaner entre nous et il a fait les frais de cette rivalité d'écolière. (Best, 1980).

Francis s'est mis à écrire des chansons que je n'aimais pas et vice-versa. J'ai pensé qu'il avait tort de vouloir nous imposer de la country. Nous étions quelque peu décalés dans nos choix musicaux. (International musician, 1988).

'Quo' est basé sur les humeurs du groupe, un album qui conviendrait à une frange de public plus importante que pour les autres. (Best, 1975).