Date de sortie : 23 Septembre 2002 

Editeur : Universal Music 

 Production : Mike Paxman

Durée : 52:33

Enregistré en 2002 au State of the Ark Studio à Londres



Les classements


n°15 en Angleterre (29/09/2002, classé 3 semaines)

n°35 en Allemagne (07/10/2002, classé 2 semaines)

n°21 en Suisse (06/10/2002, classé 6 semaines)

n°30 en Suède (03/10/2002, classé 4 semaines)

n°42 en Australie

n°33 au Danemark (20/10/2002, classé 3 semaines)

n°75 aux Pays-Bas (06/10/2002, classé 2 semaines)

n°9 en Estonie (04/10/2002, classé 2 semaines)

Les certifications



Disque d'argent en Angleterre le 18 novembre 2002


Les anecdotes


Pour cet album, l'association Rossi-Young composa plus de trente titres. Plusieurs de ces titres restèrent au stade de démos lesquelles furent enregistrées, par Francis, dans son studio personnel, avec son fils Nick à la basse et Young.

'Blue & rhythm' fut majoritairement écrit dans la maison de Rossi par Andy et Francis. Ce titre fut joué en play-back, lors du concert de lancement de l'album sur l'Ark Royal. Il fut, en outre, envisagé de le sortir en single.

'All stand up' fut un des premiers titres enregistrés, en septembre 2001. Originalement appelé 'Never say never', il fut joué, pour la première fois, en concert, le 28 octobre 2001, à Amsterdam. Il sorti en single, un an après, le 28 octobre 2002 mais ne se classa qu'à une pauvre 51ième place, la seule semaine où il figure dans les Charts anglais. En Lituanie, il est n°11 le 12 janvier 2003.

'The oriental', réclamé par les fans, fut joué pour la première fois en concert, le 29 octobre 2003, à Guilford. Le titre fut souvent critiqué en raison de ses paroles jugées sexistes et xénophobes.

'Creepin' up on you' , seul titre de l'album composé par Parfitt, fit son apparition en concert, lors de l'émission 'One to one'.

Rossi commença à composer 'Heavy traffic' dans le bus du groupe alors qu'ils étaient bloqués dans un embouteillage. C'est, en fait, la conjugaison de deux titres différents, le nom du second titre étant 'I cried', une autre composition signée Rossi/Young.

La version espagnole de l'album comporte six titres bonus : 'In the army now', 'Fun fun fun', 'Whatever you want', 'Rocking all over the world', 'Anniversary waltz' et 'Roll over Beethoven'.

Andy Bown a écrit 'Green' à Falun, en Suède, dans le courant de l'année 2000, alors qu'il était très déprimé. Au départ, Rossi fut réticent à l'idée de l'enregistrer.

Quelques désaccords vites solutionnés ont vu le jour entre Paxman et Rossi concernant le choix de quelques titres.

A cause de son problème musculaire à un bras, Rick Parfitt n'a pas pu enregistrer toutes ses parties de guitare, en même temps que les autres. Il dû retourner seul en studio pour les finaliser.

Excepté 'Caroline' qui fut joué à Reading, la semaine précédant sa sortie, en 1973, 'All stand up' et 'Solid Gold' furent les seuls titres de Status Quo joués sur scène avant leur parution sur album.

D'après Lettley, 'Another day' fut le premier titre de l'album, mis en boîte.

Andy Bown a déclaré qu'il a composé 'I don't remember anyomre' en cinq minutes à peine.

Rossi se montra peu satisfait de la manière dont fut enregistré 'Rythme of life'. Son solo de guitare ne le réjouit guère non plus. C'est pourtant le titre de l'album que préfère Harry Parfitt, le fils de Rick.

Rossi avoue avoir eu beaucoup de difficultés à faire le solo de 'Diggin' Burt Bacharach'. Il a même faillit renoncer.

Rhino a écrit les paroles de 'Beginning of the end' dans une laverie automatique.


Les titres


Blue & rhythm (Rossi/Bown),

All stand up (Rossi/Young),

The oriental (Rossi/Edwards),

Creepin' up on you (Parfitt/Edwards),

Heavy traffic (Rossi/Young/Edwards),

Solid gold (Rossi/Young),

Green (Bown),

Jam side down (Britten/Dore),

Diggin' Burt Bacharach (Rossi/Young),

Do it again (Edwards/Bown),

Another day (Rossi/Young),

I don't remember anymore (Bown),

Money don't matter (Rossi/Young),

Rhythm of life (Rossi/Young).



Les commentaires du groupe


Je suis, très, très satisfait de l'album comme chacun l'est. Je n'ai jamais vu personne aussi satisfait depuis longtemps. (From the makers of, 2002)

On a enregistré dans un petit studio inconnu ce qui nous a permis de fignoler nos morceaux. On savait que c'était la meilleure chose à faire car nous étions armés de très bons titres. On a repris la technique des années 70, l'enregistrement live. (Guitar&Bass, 2002).

C'est le meilleur album depuis que j'ai démarré avec Status Quo sur 'Blue for you' (From the makers of, 2002).