2012

2012 ! Le groupe existe depuis maintenant un demi-siècle ! Le rapprochement des quatre membres originaux permet à chaque fan de spéculer sur tel ou tel projet. Plusieurs événements sont évoqués et Bob Young se contente d'ajouter un prometteur : 'Il y a beaucoup de rumeurs qui gravitent autour de Status Quo et je suis heureux de dire que beaucoup d'entre elles sont vraies'. Atmosphère de fête, vite refroidie, cependant, par l'hospitalisation de Rick Parfitt, à nouveau pour problèmes cardiaques. Il est pratiqué une intervention endoscopique, la pose d'un stent pour élargir le calibre d'une artère coronarienne. Rien de bien grave mais une hygiène de vie irréprochable est maintenant fortement recommandée. Peu de temps après, la presse anglaise nous informe que les quatre membres originaux se sont, auparavant, réunis (le 29 novembre 2011) en studio et joué pendant deux heures pour la réalisation du futur DVD, 'Hello Quo. Le Sunday Mirror du 26 février, produit un article intitulé : 'Here we Quo Again' où il est mentionné que les 4 s'étaient comportés comme s'ils ne s'étaient jamais séparés. 'Ce fut une journée tout à fait émouvante. Ils ont ris et plaisanté ensemble comme au bon vieux temps' affirme une personne du proche entourage. Pendant ce temps, le 4 mars, une compilation intitulée 'Die Grossten Erfolge', réservée exclusivement pour le marché suisse, est classé n°95 des Charts.


L'année scénique commence, le 24 mars, par un concert privé à Neuss, en Allemagne. La société Electronic Partner fête ses 75 ans et accueille 2.000 personnes pour l'occasion. Quelques jours plus tard, Francis Rossi créé l'événement en déclarant, sur une radio anglaise, que quelques concerts du quatuor original sont prévus pour le mois de mars 2013. On n'ose y croire ! Et Dayle Lancaster d'y alller de son petit mot : 'Alan va très bien et est prêt pour la grande année 2013. Ce devrait être amusant, chacun étant impliqué'. Et Rossi et Young allant même jusqu'à composer quelques morceaux originaux pour le quatuor. En mai, Francis se livre pleinement au magazine suédois 'Nostalgia R'n'R'. Il délivre que huit à dix concerts pourraient voir le jour en Angleterre et quelques autres à travers l'Europe. Il se montre plus inquiet sur l'état physique de Coghlan alors qu'il est plus rassurant en ce qui concerne Lancaster, ce dernier étant sur la voie de la guérison. Rossi affirme que lors de ces concerts, seuls de vieux trucs serraient joués et que l'une de ces prestations devraient donner naissance à un album 'live'. Auparavant, en avril, Quo est aux Fidji pour le tournage ... d'un film nommé 'Bula Quo'. C'est un film d'action mettant en vedette le groupe dans son propre rôle. La formation en profite pour donner deux concerts à Lautoka et Nadi Town lesquels sont mis en boîte pour les besoins du film. Et puis, un peu de promotion ne peut nuire. Tournage terminé, les cinq membres s'embarquent pour St Petersbourg pour le concert du 12 mai. Finalement annulé pour, officiellement, une météo capricieuse, un repos supplémentaire est octroyé. Rapidement, des rumeurs de non autorisation de concerts voient le jour ce qui laisse croire que seule la dite météo n'est pas seule responsable de cette annulation. Qu'à cela ne tienne, six jours plus tard, à Leipzig, le groupe donne un solide concert, pourtant amputé de 'Two way Traffic' et 'Paper plane'. Vieillissant, le groupe n'a d'autres solutions que d'écourter sa set-list pour pouvoir assurer le nombre important de concerts. Provoquant un certain nombre de mécontents, cette décision ne semble, cependant, n'avoir que peu d'impacts sur les fréquentations (6.000 à Bad Sedeberg, le 19 mai, 8.000 à Raalte, le 26 ou encore 12.500, le 14 juin à Vitoria-Gasteiz).


Le 3 juin, le groupe se produit, en plein air, au Speke Hall de Liverpool. Le temps est exécrable, une pluie torrentielle s'abat pendant toute la représentation. Pour seulement 15 £, le ticket, beaucoup de fans braveront ces conditions mais le groupe se verra dans l'obligation d'écourter son concert, Rossi mentionnant qu'il était trop dangereux de jouer dans de telles conditions. Mais ce n'est pas l'événement majeur de cette journée. En effet, Parfitt y est apparu les cheveux très courts. Etonnant ! Le Daily Mirror en fera, d'ailleurs, un article deux jours plus tard, intitulé 'No more hair guiar for Rick'. L'expliacation signée Parfitt, lui-même : 'J'ai toujours eu de longs cheveux et plus tôt, dans l'année, lorsque nous avons commencé à tourner notre film aux Fidji, j'ai commencé à les perdre, de manière impressionnante. Il y en avait plein le peigne, dans la douche, les toilettes. J'ai commencé le fim avec plein de cheveux et terminé avec seulement quelques brins'. Tête d'affiche du festival 'Moon & Stars' de Locarno en Suisse, le 6 juillet, le Quo enchaîne sur une tournée suédoise de dix dates étalées du 10 au 22 juillet. Alors que l'annonce de la future tournée australienne (prévue pour mars 2013) est une petite surprise, Parfitt ayant, antérieurement, déclaré que le groupe n'y retournerait plus à cause de la distance, le mois d'août voit huit concerts donnés à travers l'Europe dans divers festivals. Le 9 septembre, à Hyde Park, à Londres, Status Quo effectue une belle prestation devant 30.000 personnes dans le cadre du festival 'Radio 2 in a day'. La station Radio 2 diffuse alors le concert sur ses ondes et les critiques se montrent largement positives. Après la participation à deux festivals suisse et autrichien, le groupe se rend en Australie pour un show privé pour les employés des supermarchés Coles. Dans le cadre d'une campagne promotionnelle, le groupe enregistre, même, pour Coles, une nouvelle version de 'Down Down' avec les paroles : 'Down Down, prices are down'. Ce titre figure sur la version australienne de 'Quid Pro Quo' qui sort le 3 octobre.


Hyde Park (09/09/2012)
Hyde Park (09/09/2012)

Mais tous les regards sont tournés vers la tant attendue nouvelle parution DVD 'Hello Quo'. Tournée du 2 août au 18 décembre 2011, cette anthologie contient six heures de programme. Pourtant, premier couac, lorsque le lundi 22 octobre, lors de la première diffusion et parution officielle à Londres, Lancaster manque à l'appel alors que Parfitt, Coghlan et Rossi sont bel et bien présents pour répondre aux questions des journalistes et invités. Tapis rouge déployé, tenue en grande pompe, cette cérémonie ne manque pas d'un certain piment. Le DVD sort finalement, le 29 et est un succès phénomémal dès le 1er jour. Entre promotion, passages radio et télés, Status Quo prépare sa tournée européenne devant commencer le 5 novembre à Moscou. Pourtant, pour vente insuffisante de billets, le concert est annulé. Fini le temps où le groupe jouait devant 300.000 personnes en quatorze dates à Moscou, en 1988. Il faut dire que le prix exorbitant des billets (jusqu'à 370 euros) n'est pas étranger à cette annulation. Status Quo n'est, hélas, plus le groupe de stature internationale autorisant de telles sommes. Le promoteur russe évoquera un problème de transport du matériel. Le 2 novembre, les dates du 'Frantic Four' sont, enfin, annoncées. Simon Porter, assez discret jusque-là, y va de sa petite phrase : Les gens attendaient cette annonce depuis des années et maintenant, c'est fait. Ceci est un moment particulier dans l'histoire en dent de scie de Status Quo. Ca vient après presque 30 ans de querelles et 10 ans de procès, de batailles devant les tribunaux. Il y a encore deux ans, on pensait la chose impossible. Maintenant, 50 après que Francis et Alan se soient produits ensemble comme des écoliers, il est bon que la boucle soit bouclée avec cette série de concerts uniques. Cinq dates sont programmées à Glasgow, Londres, Wolverhampton et Manchester, entre les dix et seize mars 2013. Tout ceci semble marqué sous le signe de retrouvailles sincères. Pourtant, l'indétournable aspect économique retrouve rapidement sa place lorsque nous apprenons que l'exclusivité de l'annonce des dates est réservée à 'Classic Rock'.


Pendant ce temps, 'Hello Quo' fait son entrée, le 8 novembre, dans le classement anglais des ventes de DVD, à la 11ième place. Un bon score. Cerise sur le gâteau. Tout semble sourire au Quo original, lorsque, le 13 novembre, le groupe remporte le 'Classic Album Award' pour le Live !, enregistré à l'Appolo de Glasgow, en 1976. Le 'Frantic Four' au complet est présent, Alan ayant fait, spécialement, le déplacement d'Australie. L'euphorie atteint son paroxysme lors de l'évocation de la vente des billets des futurs concerts. Les dites ventes dépassent de très loin les prévisions et quatre dates sont ajoutées à celles prévues quelques jours plus tôt. Le 16 novembre, les 2.215 places du Civic Hall de Wolverhampton s'arrachent en sept minutes ! Les 15.000 places disponibles des cinq concerts s'écoulent en trois jours ! ! ! Status Quo n'avait plus déclenché tel engouement depuis des lustres. Des dates allemandes et australiennes sont envisagées. 'Il ne s'agit pas de savoir si nous voulons ou non le faire. C'est une affaire de business' déclare Rossi. 'Si aucun de nous ne meurt dans l'intervalle, ce pourrait bien être à l'ordre du jour' poursuit Parfitt. Mais, pour le moment, il s'agit d'assurer la dernière ligne droite de l'année, vingt-trois dates (7 en Allemagne, 2 en France, une aux Pays-Bas, deux au Danemark, une en Belgique et dix au Royaume-Uni).la traditionnelle tournée britannique. Elle débute, le 7 décembre, à Glasgow et quelques modifications apparaissent dans la set-list. 'Marguerita time', 'Living on an island', 'Burning bridges' font leur apparition ainsi qu'un medley de chants de Noël interprété par Rhino (une première depuis qu'il est dans le groupe) donnant aux représentations un air de baloche dont les fans se seraient bien passés. Contre toute attente, Matthew Lettley annonce son départ du groupe. Etonnamment ni Rossi ni Parfitt ne lui rendent hommage lors du dernier dernier concert de la tournée à l'O2 de Londres, le 19 décembre. Seuls, Rhino et Andy le poussent sur le devant de la scène après 'Burning bridges' pour une ovation qu'il mérite. Une semaine plus tard, Radio 2 diffuse une émission d'une heure sur la réunion du Frantic Four, appelée 'Rocking all over the years'. Rossi, Parfitt, Coghlan et Lancaster y participent par interviews interposées. .


Les concerts de l'année 2012


1. 26/03.Dusseldorf (Allemagne) 2.000.concert privé pour les 75 ans de la société Electronic Partner.

2. 22/04. Lautoka, Stade Park Churchill (Fidji) pour le film 'Bula Quo'

3. 23/04. Nadi Town, Stade Prince Charles (Fidji) pour le film 'Bula Quo'

    12/05. Saint-Pétersbourg, Bike Lifestyle festival (Russie) annulé, trop venteux

4. 18/05. Leipzig, Arena (Allemagne) 3.000. Première partie : The Baseballs.

5. 19/05. Bad Segeberg, Freilichtbühne (Allemagne) 6.000. Première partie : Torfrock. bootleg

6. 25/05. Jelling, Jelling Musikfestival (Danemark)

7. 26/05. Raalte, Ribs 'n Blues Festival (Pays Bas) 8.000

8. 02/06. Strawberry Fest, Enniscorthy, Co Wexford (Irlande)

9. 03/06. Liverpool, Speke Hall (Angleterre)

10. 08/06. Odense, Den Fynske Landsby, (Danemark)

      09/06. Esbjerg, Blue Water Arena (Danemark) annulé, vente trop faible.

11. 13/06. Valladolid, Arroyo de la Encomienda (Espagne)

12. 14/06. Vitoria, Azkena Rock Festival (Espagne)

13. 16/06. Kiev National Palace of Arts "Ukraina" (Ukraine)

14. 23/06. Heidenheim An Der Brenz, Brenzpark (Allemagne) Première partie : Bonfire. bootleg

15. 29/06. Ötztal-Bahnof, Area 47 (Autriche) Première partie : Opus.bootleg

16. 30/06. Tulln An Der Donau, Donaubuhne Tulln (Autriche) Première partie : Opus. bootleg

17. 03/07. Londres, Kew Gardens (Angleterre) bootleg

18. 06/07. Locarno, Piazza Grande (Suisse)

19. 07/07. Töreboda, Toreboda festival (Suède) 17.000

20. 08/07. Skane, Christnehof Castle (Suède)

21. 10/07. Marstrands Fastning (Suède) 1.300

22. 11/07. Halmstad, Solgarden (Suède)

23. 13/07. Hasslo, Skargardsvallen (Suède)

24. 14/07. Stockholm, Skansen Solliden (Suède)

25. 15/07. Sunne, Kolsnas Solliden (Suède)

26. 17/07. Leksand, Sammilsdal (Suède)

       18/07. Ljusdal, Folkets Park (Suède) annulé

27. 20/07. Jamtli, Ostersund (Suède)

28. 21/07. Lycksele, Torget (Suède)

       22/07. Luleå, Gultzauudden (Suède) annulé, ventes insuffisantes

29. 27/07. Tiennen, Grote Markt (Belgique) en compagnie d'Alice Cooper

30. 28/07. Ledbury, Château de Eastnor (Angleterre) en compagnie de 10CC

31. 30/07. Juan-les-Pins, Pinede Gould (France)

32. 03/08. Bad Krozingen, Kurparkr (Allemagne)

      04/08. Sheringham, Carnaval (Angleterre) annulé

33. 07/08. Kaltern, Seebühne (Italie)

34. 11/08. Cambre, Champ de foire (Espagne), festival Brincadeira

       17/08. Bad Bergzaben (Allemagne) annulé, transféré à Bochum

35. 17/08. Bochum, Zeltfestival Ruhr (Allemagne)

36. 18/08. Kamenz, Hutbergbühne (Allemagne)

37. 22/08. Shetland Isles, Clickmin hall (Angleterre) 1.200.

38. 24/08. Inverness, Northern Neeting Park (Ecosse)

39. 25/08. Swansea, Singleton Park (Pays de Galles)

40. 09/09. Londres, Hyde Park (Angleterre) bootleg

41. 14/09. Zurich, Hallenstadion (Suisse)

42. 21/09. Schupfart, Festival (Suisse) Première partie : The Tarantinos

43. 22/09. Salzburg, Salzburg Arena (Autriche)

       02/10. Deinze, Brielpoort (Belgique) annulé, reporté au 27/11.

44. 03/10. Melbourne (Australie) concert privé pour l'enseigne de supermarchés Coles

45. 17/10. Bucarest, Palace Hall (Roumanie)

46. 18/10. Sofia, National palace of culture (Bulgarie)

      05/11. Moscou, Crocus city hall (Russie) annulé

47. 08/11. Munich, Kleine Olympia Halle (Allemagne) 3.000

48. 09/11. Regensburg, Donau-Arena (Allemagne)

49. 10/11. Francfort, Jahrhunderthalle (Allemagne)

50. 11/11. Stuttgart, Porsche-Arena (Allemagne) bootleg13/11. Gießen, Hessenhalle (Allemagne)annulé

51. 14/11. Berlin, Tempodrom (Allemagne)

52. 16/11. Cologne, Palladium (Allemagne)

53. 17/11. Aurich, Sparkassen-Arena (Allemagne) Première partie : Opus

54. 19/11. Strasbourg, Zénith (France) 1.500. bootleg

55. 20/11. Paris, Casino de Paris (France) 1.600. Première partie : Backstage Rodéo.

56. 21/11. Amsterdam,Heineken Music Hall (Pays-Bas)

57. 23/11. Frederiksvaerk, Gjethuset (Danemark)

58. 24/11. Viborg, Tinghallen (Danemark)

59. 27/11. Deinze, Brielpoort (Belgique) 3.500

60. 06/12. Glasgow, Clyde Auditorium (Ecosse)

61. 07/12.Sheffield, City Hall (Angleterre) 2.000. Première partie : Bonnie Tyler et Eddie and the hot Road. Bootleg

62. 09/12. Bournemouth, BIC (Angleterre) Première partie : Bonnie Tyler et Eddie and the hot Road

63. 10/12. Brighton, Centre (Angleterre) Première partie : Bonnie Tyler et Eddie and the hot Road.

64. 12/12. Gateshead, Sage (Angleterre) Première partie : Bonnie Tyler et Eddie and the hot Road

65. 13/12. Blackpool, Opera House (Angleterre) Première partie : Bonnie Tyler et Eddie and the hot Road

66. 14/12. Cardiff, Motorpoint Arena (Pays de Galles) Première partie : Bonnie Tyler et Eddie and the hot Road

67. 16/12. Nottingham, Royal Concert Hall (Angleterre) Première partie : Bonnie Tyler et Eddie and the hot Road. bootleg

68. 17/12. Birmingham, LG Arena (Angleterre) Première partie : Bonnie Tyler et Eddie and the hot Road

69. 19/12. Londres, O2 Arena (Angleterre) Première partie : Bonnie Tyler et Eddie and the hot Road

Morceaux joués en 2012 : Caroline, Somethin' bout You Baby, Rain, Rock'n' roll'n' you, Mean Girl, Softer Ride, Beginning of The End, What you're proposing, Down the dustpipe, Wild side of life, Railroad, Again and again, Big Fat Mama, The Oriental, Creepin' up on you, In The Army Now, Roll over lay Down, Down Down, Don't waste my time, Paper plane, Hold you back, Marguerita time, Living on an island, Whatever You Want, Let's rock, Junior's wailing, Rockin'all over the World, Rock'n Roll Music, Bye Bye Johnny, Winter wonderland, Rockin' around the Christmas tree, It's Christmas time, Burning bridges.


Les passages télés


24.08.2012. Today show (Australie) Interview

04.10.2012. Kenny Everett night (Angleterre)

05.10.2012. Flashback Friday (Australie) Interview