2003

L'effet 'Heavy Traffic' bat son plein. Status Quo est le groupe du moment. La station de radio hollandaise 'Arrow Classic Rock Radio' publie son top 500 défini par ses auditeurs. On y retrouve trois titres du Quo, 'Roll over Lay Down' (n°51), 'Down Down' (n°149) et 'Whatever you want' (n°360). 'The ultimate collection', une compilation de quatre CD, sort le 9 janvier. Le 18, après huit semaines de présence, 'All stand up' se classe n° 16 dans les Charts lithuaniens. Le 21, c'est au tour des Pays-Bas d'avoir sa compilation exclusive. Elle se nomme 'Hit story' et comporte vingt et un titres. Le 27, un DVD voit le jour et comprend trois titres enregistrés pendant l'émission allemande Beat Club, en 1969 et 1970. Deux jours plus tard, on apprend que 'Heavy Traffic' sera édité aux Etats-Unis, sous le label Hip Hop. Pour la première fois depuis sa très longue carrière, le premier concert de l'année n'est pas donné en Europe. Le groupe s'envole de Londres, le 12 février, pour une tournée sur le continent américain, de quatre semaines, visitant dans l'ordre, le Brésil, le Mexique, les U.S.A et le Canada. Le pari est risqué. En effet, le groupe n'a jamais mis les pieds au Brésil ni au Mexique (dans le cadre de ses activités professionnels). De plus, le Quo n'a jamais vendu le moindre millier de disques là-bas. Mais bon, une nouvelle expérience est toujours enrichissante. Status Quo donne ses premiers concerts au pays des champions de football, le 14 février à Sao Paulo et le 15 à Rio de Janeiro puis le groupe se rend au Mexique pour deux représentations également les 22 et 23, devant plus de 16.000 personnes, à chaque fois. Lorsque le groupe débarque, au Brésil, le promoteur est la proie d'énormes problèmes financiers et dépose même son bilan, le jour du premier concert. Malgré le peu de promotion, 2.500 personnes sont présentes à Sao Paulo mais seulement 800 se déplacent à Rio. Les ambiances étaient bien présentes mais pour le nombre de spectateurs, ce ne fut guère terrible ! Le groupe profite de quelques jours de repos pour flaner dans la capitale brésilienne. Rhino est, quant à lui, pratiquement cloué au lit, malade. Au Mexique, le groupe joue devant des audiences records mais surtout, dans des ambiances frisant l'hystérie. Le groupe est même complètement surpris de voir à quel point les spectateurs connaissent les musiques et les paroles des titres. A Mexico, les cinq membres évoquent la pollution et l'altitude et se plaignent de ne pas pouvoir reprendre correctement leur souffle entre deux titres. Seul bémol des concerts mexicains : Les tee-shirts et autres objets de contrebande. Les spectateurs aux concerts portent, pratiquement, tous un tee-shirt aux couleurs de Status Quo. Seulement voilà les recettes n'iront pas dans les caisses du groupe car tout est contrefait et vendus à seulement quelques mètres de la salle, sous les yeux d'un management dubitatif! On dénombre pas moins d'une centaine de stands. Rhino avouera, même, avoir acheté quelques effets. Le 18 février, 'Heavy traffic' sort au Japon et le 25 aux Etats-Unis. C'est à cette date que le groupe entame sa tournée américaine se terminant le 8 mars. Le 24 février, le groupe s'envole de Mexico pour rejoindre San Francisco. Le lendemain matin, Rhino, accompagné de Mike Hrano, visite la célèbre prison d'Alcatraz. C'est une tournée de petite salles. Status Quo joue devant 400 personnes à San Francisco, le 25, avant de rejoindre Los Angelès, situé à près de 700 kms, en bus où le groupe doit jouer au House of Blues, le 26. San Francisco voit un spectateur de marque, dans la salle. Il s'agit de Lars Ulrich qui s'empressera de faire savoir au groupe qu'il a vraiment adoré le concert. Le 27, c'est à Anaheim que se produit Status Quo. Toujours effectué en bus, le trajet est, cette fois ci, beaucoup plus court (150 kms). C'est la neige qui accueille le groupe, à Detroit, où le concert sera finalement annulé. Vingt-quatre heures d'arrêt pour Parfitt à cause d'un problème de voix. Qu'à cela ne tienne, tout ce petit monde grimpe dans le bus pour absorber les 400 kms qui les séparent de Toronto. Irvington et New-York sont encore au programme. Le BB King de New-York est une salle qui a une petite répétition mais qui ne peut contenir guère plus de 800 personnes. Ce sera néanmoins complet mais avec seulement 300 Américains, le reste étant des Européens ou des Mexicains. Ces derniers seront tellement déchaînés que Rossi les invitera, pendant le concert, à se calmer quelque peu. Est-ce l'ambiance surexcitée qui fera que les amplis de la basse de Rhino lâcheront pendant 'Big fat mama'. Heureusement, tout rentrera dans l'ordre, dès le titre suivant.


Montereau (13/07/2003)
Montereau (13/07/2003)

Le 20 mars, les albums 'Picturesque matschickable messages from the Status Quo' et 'Spare parts' sont remasterisés et vendus en double CD comportant également quelques titres en bonus. Une nouvelle tournée allemande est effectuée du 13 au 30 mars juste entrecoupée d'une date à Zurich, le 21 et de deux dates en Autriche, les 25 et 26. Le 1er avril, Status Quo sort une nouvelle version techno de 'All stand up' afin de célébrer le début de la saison de la NFL (ligue européenne de football américain). Pour ce projet, le groupe est rejoint, en studio, par le rapper D-Mack, le tout étant remixé à Los Angelès, courant mars. Francis Rossi explique cette entreprise un peu déconcertante pour les fans de la façon suivante : 'Quand j'ai écrit 'All stand up' avec Bob Young, nous avons pensé, tout les deux, que çà pouvait devenir un grand hymne sportif. Quand nous avons discuté de cette idée avec la NFL, il semblait logique d'ajouter des paroles 'rappeuses' ayant un rapport avec la NFL et le football américain'. 'Nous sommes tous satisfait de ce résultat. Cette version est très différente de ce que Quo avait fait jusque là. Nous aimons tous çà et nous espérons que les fans de football américain l'aimeront autant.' souligne le manager du groupe, Simon Porter. Mille copies sont éditées par Universal afin de promouvoir cette hymne et la NFL à travers l'Europe. Pendant ce temps, Francis Rossi et Rick Parfitt travaillent en collaboration avec le biographe Mick Wall sur une nouvelle autobiographie qui doit voir le jour fin 2004. Status Quo entame une nouvelle tournée australienne s'étalant du 17 au 30 avril. Ce nouveau tour est naturellement un réel succès où il faut cependant noter l'annulation du concert de Melbourne, le 29, à cause d'une blessure à un orteil de Rick Parfitt. Le nombre d'interview télévisées et radiophoniques est, encore une fois, impressionnant, le Quo apparaissant sous toutes les formes de médias australiennes. Suite à cette tournée australienne, il est fortement évoqué un tour au Japon. 'Heavy Traffic' vient d'y sortir et quelques dates promotionnelles ne pourraient que faire monter les ventes qui tardent, quelques peu, à décoller. Mais devant le refus d'Universal de promouvoir l'album entraînant une frilosité des promoteurs locaux, le management décide de tourner la page et de faire rentrer tout ce petit monde en Europe. Le 17 mai, le groupe donne un concert privé, pour une compagnie téléphonique, à Anvers, devant plus de 15.000 personnes dont beaucoup découvrent Status Quo à cette occasion. Le 30 mai, le 45 tour 'Technicolor Dreams', titre non sorti mais édité à quelques exemplaires en 1968, est vendu 1.030 euros sur E-Bay.


Après quelques jours de repos, Status Quo retourne en Allemagne pour une énième tournée qui semble marquer, cependant, quelques signes d'essoufflement. Le groupe tourne t-il trop là-bas ? Certains le pensent ! Le 27 mai, Francis est victime d'une intoxication alimentaire annulant le concert de Cottbus et, le 8 juin, c'est le concert de Kiel qui est ajourné, Francis ayant des problèmes gastriques. Du 13 au 22 juin, le groupe donne ce qu'il appelle 'The Forrest Tour 2003'. Le 13, c'est la forêt de Sherwood qui sert de lieu de concert. Cinq représentations seront, ainsi, données dans des lieux peu habituels. Le 18, Alan Lancaster participe à une émission de la télévision australienne consacrée au producteur Wane Jarvis, récemment décédé. Le 27, Status Quo participe au gigantesque festival de Lichtenvoorde, aux Pays-Bas, en compagnie de Deep Purple et Lynyrd Skynyrd. Les 28 et 29 juin, la formation joue à Alton Towers, deux fois pour la British Telecom. Le 20 juillet, le célèbre circuit de Silverstone accueille les pilotes de Formule 1 et Status Quo. Le groupe est invité à se produire à la suite du grand prix. Rick Parfitt, grand amateur de voitures puissantes réalise son rêve de gosse lorsqu'il est invité dans les stands avant le départ. Le concert, pourtant amputé de titres comme 'Solid Gold', 'Heavy Traffic', 'Big fat mama' et 'Junior's wailing' est à l'image de la course, endiablé et puissant. Pendant 'Bye bye Johnny', Eddie Jordan, Jordie Marsh et Damon Hill rejoignent le groupe sur scène, devant 20.000 personnes. Le 2 août, une compilation de 3 CD intitulée 'Ultimate collection' sort aux Etats-Unis. Une semaine plus tard, le 10, Quo participe au festival de Zofingen en Suisse. Deux semaines plus tard, une compilation originale, à tirage limitée de 400 exemplaires, voit le jour, en Angleterre. Elle se nomme 'Riot of the amphétamine génération' et contient deux titres, 'Love in vain' et 'Say that you need me'. Il semblerait que ces deux titres aient été retrouvés par John Coghlan et d'après Roy Lynes, ils auraient été enregistrés en janvier 1966.


Le 2 octobre, le CD promotionnel de 'Riffs' paraît. Il comprend quatre titres : 'Caroline', 'Rocking all over the world', 'Born to be wild' (chanté par Francis) et 'Wild one' (chanté par Rick). Il est évidemment envoyé aux journalistes et aux stations de radio. Le groupe et son management espère qu'il y aura pas les mêmes problèmes que pour 'Don't stop' que la B.B.C avait refusé de diffuser. Le 12 octobre, Rick fête ses 55 ans et signe un contrat avec la compagnie Games Fair, qui doit permettre à son futur jeu intitulé 'Rick Parfitt's Name Game' de voir le jour. C'est le 29 octobre que débute, en Angleterre, la tournée 'Riffs'. Pendant, les répétitions, quelques titres sont évoqués tels que 'Dear John', 'Mean girl', 'Down the dustpipe' ou encore 'What you're proposing'. Il est pratiquement impératif, pour le groupe, de changer une set-list qui demeure figée depuis plusieurs années. Aucun des titres cités n'intégreront pourtant la set-list qui voit Down down en ouverture. Etonnamment, aucun titre de l'album n'est joué sur scène. Le groupe a accepté, le couteau sous la gorge, de le sortir mais personne ne peut les obliger à jouer sur scène des morceaux qu'ils ont enregistrés à contre cœur. Par contre, la set-list est modifiée puisqu'on y enregistre le retour de titres comme 'Paper Plane', 'Backwater', 'Little lady' et surtout 'Break the rules' que Status Quo n'avait jamais joué sur scène dans son intégralité. Pourtant, concernant ce titre, Rossi est incapable d'en reproduire le solo. Lancaster en profite pour égratigner, à nouveau son ancien groupe. 'Le Quo de Rossi et Parfitt ne joue pas le vieux matériel comme il devrait être joué. Ce que l'on peut voir les vidéos et les DVD est une plaisanterie. Le fait que Rossi ne puisse pas refaire le solo de 'Break the rules' n'est pas parce qu'il en est incapable mais ça tient de la façon dont c'est joué. Ca ne lui permet pas de 'sentir' les bonnes notes. Tu ne peux pas jouer les titres de Status Quo avec les doigts comme le fait Rhino. C'est ridicule. Ca ne permet pas de contrôler les profondeurs des notes'. Enfin tant réclamé par les fans, 'The oriental' est également intégré. Cependant, au début, ce titre déçoit beaucoup en live, le groupe le jouant sans vie, sans profondeur. Il lui faudra quelques concerts de rodage avant qu'il n'atteigne sa plénitude. Le 6 novembre, à Newcasttle, Status Quo décide de remettre Caroline comme titre d'ouverture à la place de Down down. Deux jours plus tard, la radio allemande, 'SWR1' publie un top 1.000. Cinq titres du Quo sont présents, 'Rocking all over the world' (n°142), 'Whatever you want' (n°315), 'In the army now' (n°499), 'Caroline' (n°640) et 'What you're proposing' (n°653). Le 17 novembre amène dans les bacs l'album de reprises, Riffs. A la première écoute, on décèle du bon et du moins bon. Les avis des admirateurs du groupe sont partagés. Le négatif semble, néanmoins, l'emporter sur le positif car l'album n'entre qu'en 44ième position dans les Charts anglais, le 23 avant de s'écrouler à une modeste 74ième position la semaine suivante, le tout, malgré une publicité télévisée sur les chaînes britanniques. 'Faire des covers est une réelle douleur mais là nous avons inclus quelques titres de Status Quo. Pour être avec le label que nous voulions et pour faire un album original comme Heavy Traffic, nous étions d'accord pour faire un album de reprises. Au départ, il devait sortir avant Noël 2002 pour ainsi pouvoir doper les ventes de Heavy Traffic mais Heavy Traffic s'est vendu seul'. Précise Rossi. Pourtant, après avoir pris le soin d'écouter tranquillement 'Riffs' chez lui, il déclare qu'il le juge agréable à entendre. 'Il était même très écoutable mais dès que le CD fut fini, il retourna dans sa pochette et est resté dedans depuis'. En décembre, Status Quo fait la une du Daily Miror lorsque la journaliste Niki Waldegrave passe deux jours en tournée avec le groupe. 'J'ai passé deux jours avec le Quo et je ne voulais pas partir' explique t-elle. Pendant ce temps, le groupe exécute, de belle manière sa tournée anglaise. Quarante dates éparpillées à travers l'Angleterre dans un total succès. Pourtant, malgré des années et des années de rodage, il persiste, de temps en temps, quelques problèmes récurrents. Ainsi, lors du concert du 2 novembre, au City Hall de Sheffield, l'ingénieur du son est incapable de donner un son correct malgré les rappels incessants de Rossi. Le concert du 9 décembre, à Folkestone, est annulé à cause d'une bonne bronchite de ce dernier.


Les concerts de l'année 2003


1. 14/02. Sao Paulo, Credicard Hall (Brésil) 2.500.

2. 15/02. Rio de Janeiro, ATL Hall (Brésil) 800.

3. 22/02. Neza, Soccer Stadium (Mexique) 16.000. bootleg

4. 23/02. Neza, Soccer Stadium (Mexique) 16.000. bootleg

5. 25/02. San Francisco, The Fillmore (USA) 400. bootleg

6. 26/02. Hollywood, House of Blues (USA)

7. 27/02. Anaheim, House of Blues (USA)

8. 03/03. Chicago, House of Blues (USA) bootleg

     04/03. Detroit, St.Andrews (USA) annulé, problème de voix pour Parfitt.

9. 05/03. Toronto, Club 279 (Canada)

10. 07/03. Irvington, Cricket Club (USA) bootleg

11. 08/03. New York, BB Kings (USA) 700. Première partie : Dana Fuchs. bootleg

12. 12/03. Cologne, TV Harald Schmidt show (Allemagne)

13. 13/03. Zwickau, Stadthalle (Allemagne) 3.000Première partie : Who's that girl. bootleg

14. 14/03. Bad Salzungen, Seelenbinderhalle (Allemagne) 2.000Première partie : Who's that girl

15. 15/03. Leipzig, Haus Auensee (Allemagne) 2.000Première partie : Who's that girl

16. 17/03. Offenbourg, Oberrheinhalle (Allemagne) 1.500Première partie : Who's that girl

17. 18/03. Erfurt, Thüringenhalle (Allemagne) Première partie : Who's that girl. bootleg

18. 19/03. Ludwigshafen, Eberthalle (Allemagne) 3.000. Première partie : Who's that girl. bootleg

19. 21/03. Zürich, Hallenstadion (Suisse) 13.000. bootleg

20. 22/03. Hachenburg, Sporthalle (Allemagne) 2.000Première partie : Who's that girl

21. 23/03. Tuttlingen, Stadthalle (Allemagne) 2.000Première partie : Who's that girl

22. 25/03. Bregenz, Festspielhaus (Autriche)

23. 26/03. St.Pölten, Vaz (Autriche) bootleg

24. 28/03. Trêves, Messeparkhalle (Allemagne) 2.000Première partie : Who's that girl. bootleg

25. 29/03. Emden, Nordseehalle (Allemagne) 5.000Première partie : Manfred Mann's Earth band. bootleg

26. 30/03. Braunschweig, Volkswagenhalle (Allemagne) 5.000Première partie : Who's that girl. Concert initialement prévu au Stadthalle, transféré en raison d'une forte demande. bootleg

27. 01/04. Düsseldorf, Philippshalle (Allemagne) 5.000Première partie : Manfred Mann's Earth band.

28. 17/04. Melbourne, Mercury Lounge (Australie) 900. Première partie : Heaven Scent.

29. 19/04. Sunshine Coast, Nambour RSL Club (Australie) 700.Première partie : Mandrake

30. 20/04. Tweed Heads, Twin Towns (Australie) 1.100. Première partie : Mandrake

31. 22/04. Tweed Heads, Twin Towns (Australie) 1.000. Première partie : Mandrake

32. 24/04. Newcastle, Club Nova (Australie) 1.500.Première partie : The Radiators

33. 25/04. Gosford, Central Coasts Leagues Club (Australie) 1.500.Première partie : Swanee

34. 26/04. Sydney, Entertainment Centre (Australie) 3.500. Première partie : Swanee

35. 27/04. Wollongong, WIN Entertainment Centre (Australie) Première partie : The Radiators. Rhino empêche un fan trop entreprenant de monter sur la scène.

       29/04. Melbourne, Brass Monkey (Australie) annulé, Parfitt blessé à un orteil.

36. 30/04. Melbourne, Palais Theatre (Australie) 4.500Première partie : Dallas Crane.

37. 01/05. Adelaide, Entertainment Centre (Australie)

38. 17/05. Anvers (Belgique) 15.000. show privé organisé par une compagnie de téléphone.

39. 23/05. Geiselwind, Eventhalle (Allemagne) 2.000.

40. 24/05. Bayreuth, Maisel's Weissbierfest (Allemagne) concert gratuit.

41. 25/05. Magdebourg, Stadthalle (Allemagne)

      27/05. Cottbus, Stadthalle (Allemagne) annulé, Rossi empoisonné par du poisson.

42. 28/05. Memmingen, Stadthalle (Allemagne)

43. 30/05. Jelling, Music Festival (Danemark) 18.000. bootleg

44. 31/05. Calw, Marktplatz (Allemagne) Première partie : Who's that girl et Paul Fogarty.

45. 01/06. Nordhausen, Wiedigshalle (Allemagne)

46. 04/06. Nakskov, Lienlund Festival Lienlundparken (Danemark) 6.000. bootleg

47. 06/06. Hanovre, Gildeparkbühne (Allemagne) bootleg

48. 07/06. Rostock, Ostseestadion (Allemagne) 30.000. bootleg

       08/06. Kiel, Ostseehalle (Allemagne) annulé, Rossi : problème gastrique.

49. 13/06. Mansfield, forêt de Sherwood (Angleterre) Premier concert du 'Forest tour'. Première partie : Little Egypt. bootleg

50. 14/06. Thetford, forêt de Thetford (Angleterre) 5.000. Première partie : Little Egypt.

51. 15/06. Bedgebury, Pinetum (Angleterre) Première partie : Little Egypt. bootleg

52. 21/06. Delamere, Forêt de Delamere (Angleterre) 4.000. Première partie : Little Egypt. bootleg

53. 22/06. Dalby, forêt de Dalby (Angleterre) Dernier concert du 'Forest tour'. Première partie : Little Egypt.

54. 27/06. Lichtervoorde, De Schans (Pays-Bas) 30.000.avec Deep Purple, Lynyrd Skynyrd, Wishbone Ash, Uriah Heep. bootleg

55. 28/06. Petworth, House, (Angleterre) 8.000. 2 concerts le même jour.

56. 28/06. Alton Towers (Angleterre) show privé pour la British Télécom.

57. 29/06. Alton Towers (Angleterre) show privé pour la British Télécom.

       10/07.Cottbus, Stadthalle (Allemagne) report du 27.05.2003 , finalement annulé

58. 11/07. Aachen, Katschhof (Allemagne) 6.000. bootleg

59. 12/07. Montereau, Parc des Noues (France) 1.500. En compagnie des Georgia Satellites.

60. 20/07. Silverstone, Grand prix de formule 1 (Angleterre)

61. 22/07. Guernesey, Channel Island (Guernesey) Première partie : The Boogiemen.

62. 23/07. Jersey, Channel Island (Jersey) Première partie : Sugar Train.

63. 25/07. Tienen, Suikerrock Festival (Belgique) bootleg

64. 26/07. Liverpool, Liverpool Pops (Angleterre) Première partie : Trilby. bootleg

65. 01/08. Newmarket, Racecourse (Angleterre) bootleg

66. 02/08. Exeter, Powderham Castle (Angleterre) 8.000. Première partie : Carl Palmer. bootleg

       09/08. Soria, Rock festival (Espagne) annulé

67. 10/08. Zofingen, Heitere (Suisse) Filmé. bootleg

68. 16/08. Graz, Piberstein Freizeitpark (Autriche) En compagnie de Deep Purple. bootleg

69. 23/08. Knockhill, Rockhill Festival (Angleterre) Première partie : Little Egypt et Fish.

70. 25/08. Lincoln, Castle (Angleterre) bootleg

71. 29/10. Guildford, Civic Hall (Angleterre) Première partie : Who's that girl. Intégration de 'The oriental' et 'Break the rules' pour la première fois en intégralité. bootleg

72. 30/10. Brentwood, Leisure Centre (Angleterre) Première partie : Who's that girl. bootleg

73. 31/10. Brentwood, Leisure Centre (Angleterre) Première partie : Who's that girl. bootleg

74. 02/11. Sheffield, City Hall (Angleterre) Première partie : Who's that girl. bootleg

75. 03/11. Bradford, Alhambra Theatre (Angleterre) Première partie : Who's that girl. bootleg

76. 05/11. Grimsby, Auditorium (Angleterre) Première partie : Who's that girl. bootleg

77. 06/11. Newcastle, City Hall (Angleterre) Première partie : Who's that girl. bootleg

78. 07/11. Carlisle, Sands Centre (Angleterre) Première partie : Who's that girl.

79. 09/11. Manchester, Carling Apollo (Angleterre) Première partie : Who's that girl.

80. 10/11. Croydon, Fairfield Hall (Angleterre) Première partie : Who's that girl. bootleg

81. 11/11. Croydon, Fairfield Hall (Angleterre) Première partie : Who's that girl.

82. 13/11. Portsmouth, Guildhall (Angleterre) Première partie : Who's that girl. bootleg

83. 15/11. Newport, Centre (Angleterre) Première partie : Who's that girl. bootleg

84. 16/11. Bristol, Colston Hall (Angleterre) Première partie : Who's that girl.

85. 17/11. Bristol, Colston Hall (Angleterre) Première partie : Who's that girl.

86. 19/11. Basingstoke, Anvil (Angleterre) Première partie : Who's that girl.

87. 20/11. Basingstoke, Anvil (Angleterre) Première partie : Who's that girl. bootleg

88. 21/11. Oxford, Apollo Theatre (Angleterre) Première partie : Who's that girl.

89. 23/11. Southport, Theatre (Angleterre) Première partie : Who's that girl. bootleg

90. 24/11. Llandudno, Theatre (Angleterre) 4.000. Première partie : Who's that girl. bootleg

91. 25/11. Llandudno, Theatre (Angleterre) 4.000. Première partie : Who's that girl.

92. 27/11. Plymouth, Pavillon (Angleterre) 4.000. Première partie : Who's that girl.

93. 28/11. Brighton, Centre (Angleterre) Première partie : Who's that girl.

94. 29/11. Bournemouth, Int. Centre (Angleterre) Première partie : Who's that girl. bootleg

95. 01/12. Nottingham, Royal Concert Hall (Angleterre) Première partie : Who's that girl. bootleg

96. 02/12. Bridlington, Spa (Angleterre) Première partie : Who's that girl. bootleg

97. 03/12. Liverpool, Philharmonic Hall (Angleterre) Première partie : Who's that girl. bootleg

98. 05/12. Cambridge, Corn Exchange (Angleterre) Première partie : Who's that girl. bootleg

99. 06/12. Londres, Wembley Arena (Angleterre) Première partie : Who's that girl. bootleg

100. 08/12. Folkestone, Leas Cliff (Angleterre) Première partie : Who's that girl.

        09/12.Folkestone, Leas Cliff (Angleterre) annulé, Rossi grippé

101. 11/12. Ipswich, Regent (Angleterre) Première partie : Who's that girl. bootleg

102. 12/12. Ipswich, Regent (Angleterre) Première partie : Who's that girl. bootleg

103. 13/12. Birmingham, N.E.C. (Angleterre) 11.000. Première partie : Who's that girl.

104. 15/12. Preston, Guildhall (Angleterre) Première partie : Who's that girl. bootleg

105. 16/12. Harrogate, International Centre (Angleterre) Première partie : Who's that girl.

106. 17/12. York, Barbican (Angleterre) Première partie : Who's that girl. bootleg

107. 19/12. Aberdeen, Exhibition Centre (Ecosse) Première partie : Who's that girl.

108. 20/12. Edinbourgh, Clyde Auditorium (Ecosse) 2.200Première partie : Who's that girl. bootleg

109. 21/12. Glasgow, Usher Hall (Ecosse) Première partie : Who's that girl. bootleg



Les passages télés


12.03.2003. Harald Schmidt show (Allemagne) 'All stand up' et 'Rockin all over the world'

23.03.2003. Westerwald-Wied TV (Allemagne) reportage concert de Hachenbourg

30.03.2003. Kultnacht - Best of Disco (Allemagne) rediffusion 'Rockin' all over the world'

16.04.2003. Footy show (Australie) 'Rockin all over the world'

17.04.2003. The Today show (Australie)

21.04.2003. Good morning Australia (Australie) 'All stand up'

01.06.2003. Kulnacht - Best of Disco (Allemagne)rediffusion 'Rockin' all over the world'

01.06.2003. Rocknacht (Allemagne) rediffusion 'Long legged Linda' et 'Accident prone'

05.07.2003. Beat Club (Allemagne) rediffusion

22.07.2003. Cable TV show (Angleterre)

25.07.2003. Working Lunch (Angleterre)

28.07.2003. Senses-Hearing (Angleterre)

29.07.2003. Le petit snob (Allemagne) Interview Francis

09.08.2003. Beat club (Allemagne) rediffusion 'Ice in the sun'

23.08.2003. Within the show (Allemagne) 'Runnin all over the world'

23.08.2003. Beat club (Allemagne) rediffusion 'Technicolor dreams'

29.08.2003. Kaffee oder Tee (Allemagne) rediffusion 'Ice in the sun'

06.09.2003. Beat Club (Allemagne) rediffusion 'Are you growing tired of my love'

24.10.2003. The Des and Mel show (Angleterre) 'Rockin all over the world'

14.11.2003. Disco77 (Allemagne) 'Rockin all over the world'

15.12.2003. Beat Club (Allemagne) rediffusion 'Ice in the sun'